top of page
 
             Portugal
Retour de pêche.***

Cinq heures du matin. Plage de Castelo de Neiva Portugal. Je dors sur place pour ne pas manquer le retour des pêcheurs qui arrivent d’une nuit en mer.

Au large, des lucioles semblables à des farfadets composent avec la houle pour apparaître et disparaître mais sont bien  les signes qu’une noria de bateau s’apprête à rentrer après une nuit de pêche.

Nous sommes ici sur une "Praïa dos Pescadores "

Les femmes et les hommes présents travaillent dur à hisser les embarcations hors de l’eau, creuser le sable de la valeur d’une hauteur d’une demi-roue et ainsi descendre la remorque, tirer le bateau dessus, accrocher le câble, lancer le treuil de remorquage.

Ce même câble qu’il a fallu dérouler et amener en le tractant tout au bord de l’eau. Quatre personnes sont nécessaire pour ce travail auquel j’ai participé, sans mots, mais accepté d’un accord silencieux par les pêcheurs. Dès lors mon boitier n’est plus intrusif, et même si je ne peux pas mettre l’horizon bien conforme, je déclenche. Je fais partie du sérail et en cela j’en suis gratifié.

Ponta Sagrès,  Armaçao de Pêra, Praïa da Costa Nova, Praïa de Tocha seront autant de cadres  de "retour de pêche"."

*** Qui est aussi le titre d'un livre en cours d'impression avec la majeure partie de ces photos .

bottom of page