Vincent Munier photographe bien connu  est au fin fond de l'Arctique pour ses prises de vues de l'extrême. Mes bisons “sauvages“ sont  à La ferme de l’Auroch. Des bisons que je découvre, placides, capables de rester plusieurs heures sans bouger,  figés, sans aucune bienveillance pour le photographe que je suis. Seule ma patience et un thermos de café pour arriver à mes fins.

​​

ECLECTI'K - Jean-Yves Faivre